• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alren

Alren

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3218 138
1 mois 0 127 0
5 jours 0 10 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Alren Alren 22 juin 17:05

    @kane85

    Comment choisir entre la peste et le choléra, entre Le Pen et Macron ?

    Je suis d’accord cependant : la CGT n’aurait dû donner aucune consigne de vote.


  • Alren Alren 22 juin 17:00

    @Debrief

    Joli portrait en effet. Mais qui n’insiste pas peut-être sur la sottise de l’homme si prétentieux qui n’a pas compris que Macron ne voulait pas faire une politique « centriste » de cohabitation « raisonnable » entre le capital et le travail mais une guerre civile froide entre l’oligarchie au sens strict, dont il est le pion (interchangeable d’ailleurs) et l’ensemble de la société française.

    C’est Macron l’extrémiste et non Mélenchon et la FI !
    Les gens ne vont pas tarder à s’en apercevoir !!!

    Le ralliement de Bayrou a convaincu les classes aisées et diplômées d’un certain âge que Macron, comme Sarkozy et Hollande avant lui, ne s’attaquerait qu’aux petits salariés, voire aux retraités à revenus moyens mais que pour le reste tout continuerait comme avant pour les CSP+.
    Grosse erreur qu’ils vont payer cher ainsi que l’économie française dans son ensemble.

    Macron a accepté le ralliement de Bayrou qui se voyait premier ministre car l’essentiel était d’empêcher un vote de ces classes pour Mélenchon et la relance intelligente de l’économie réelle par l’investissement dans les nouvelles technologies notamment pour l’énergie.
     
    Un duel verbal Mélenchon-Macron aurait été catastrophique pour ce dernier.

    Bayrou n’est plus utile au contraire. On le jette comme un citron pressé. Le monde de Macron est aussi impitoyable quecelui de JR de célèbre mémoire !!!


  • Alren Alren 22 juin 13:52

    @Plus robert que Redford

    Comme d’habitude, il suffit d’une « nouvelle » à la con pour voir s’enflammer les naïfs de tous poils...

    Vous avez parfaitement raison ! Même les revues scientifiques de qualité sont confrontées à une baisse des ventes et se commettent de plus en plus avec des titres racoleurs et des promesses de progrès scientifiques qui ne sont pas au rendez-vous plusieurs années après : il suffit de reprendre de vieilles revus de quatre ou cinq ans pour s’en rendre compte.

    C’est une naïveté de croire que l’on pourra modifier quelque peu l’équilibre entre espèces en en mesurant toutes les conséquences. Le problème est trop complexe pour un esprit humain et seule une informatique susceptible d’utiliser simultanément toutes les connaissance scientifiques certaines au jour de la consultation pourrait le faire.
    Le temps va dans ce sens mais le but est loin d’être atteint.

    Il est clair dans le cas présent que les structures du moustiques sont trop semblables à celle d’autres insectes (unité du vivant) pour espérer qu’un champignon puisse ne frapper que lui.
    Seul un virus pourrait être assez spécifique.

    Les asiatiques nous ont hélas habitués à des annonces erronées et des falsifications scientifiques, en particulier en matière de biologie et particulièrement de clonage.

    Comme d’habitude, Spartacus obéit à l’aveuglement partisan en traitant de « Khmers verts » les scientifiques qui savent séparer, en matière de clonage, le bon grain de l’ivraie.

    Non, M. Spartacus, les manipulations génétiques du blé, du maïs et autres plantes par les laboratoires des multinationales n’ont constitué un progrès pour l’humanité au contraire !

    Non le Glyphosate n’augmentera au bout du compte le revenu des agriculteurs encore englués dans le productivisme, mais il provoquera des décès parmi les gens.

    La durée de vie moyenne n’a-t-elle pas baissé pour la première fois dans l’histoire de l’humanité ces dernières années ? Quelle en est la raison sinon un auto-empoisonnement de l’Homme par l’Homme.

    Les multinationales n’ont fait le forcing pour vendre leurs produits que pour augmenter le profit des rentiers-propriétaires au détriment de la santé des consommateurs.
    Pour quiconque connaît le dossier ouvert entre autres par Gérard Séralini et son équipe, est de bonne foi et de bon niveau scientifique, le débat est clos.
    .


  • Alren Alren 22 juin 13:21

    Quand JLM dit que le groupe parlementaire FI qui emm...e tant les adversaires du programme l’Avenir en commun sera « discipliné », il veut rappeler que la tactique adoptée par les députés du PC durant la précédente Assemblée du « vote individuel », permettant à certains de soutenir le gouvernement de Hollande-Valls-Macron tout en se disant opposé aux lois obtenues grâce au 49-3 par ce même gouvernement, a brouillé complètement l’image du PC et qu’il l’aurait payé encore plus cher si le phénomène du vote machinal pour le sortant, le notable local du PCF, n’avait joué à fond.
    François Ruffin fera ce qu’il voudra en « électron libre ».

    Les seize députés de la FI resteront eux dans l’opposition radicale aux gouvernements Macron et aux macronneries qui vont frapper non seulement les couches populaires, mais aussi les retraités « aisés » et la bourgeoisie des professions libérales et commerciales, ainsi que les petits et même moyens entrepreneurs qui ont voté Macron sans voir qu’il était leur ennemi économique, tout dévoué, lui, aux multinationales qu’il va coninuer comme Hollande à alimenter par le biais de la BCE de milliards d’euros « hélicoptère », monnaie de singe dévaluant d’autant la valeur-capital des autres possédants.

    D’autant que pour complaire à l’UE la politique d’austérité déflationniste va ralentir les affaires de tous, y compris dans le domaine de la santé.

    Plus de 90% des Français vont payer très cher leur vote aberrant.


  • Alren Alren 19 juin 18:06

    Hollande et sa clique n’ont jamais été à gauche et il n’a jamais été « ennemi de la finance », au contraire !!!

    C’est pourquoi Macron était son ministre après avoir été son chef de son cabinet.
    L’avantage avec Macron, c’est que l’ambiguïté est levée : il est économiquement et socialement plus réactionnaire que Philippot et plus cynique que lui envers les immigrés.



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Votons anti-Macron




Palmarès