• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Spartacus

Spartacus

Suivez les commentaires de Spartacus (sur twitter : @lequidampost)
Spartacus est libre, capitaliste et libéral, républicain et fier de l’être.
 
Je défends le libre arbitre, la liberté d'exprimer toutes ses idées même si elles dérangent et même si elles ne sont pas les miennes, l'économie de marché, la concurrence, la mondialisation, le libéralisme, l'échange volontaire, la solidarité volontaire, le droit à la contradiction, le droit contractuel, l'équité.
 
Le système politico-économique le moins mauvais pour l'individu est le capitalisme. C’est un système où les hommes échangent les uns avec les autres sans jamais prendre l’initiative d’user de la force physique contre autrui.
 
La poursuite de son propre intérêt rationnel et de son bonheur en respectant les autres, est plus important que le sacrifice de sa vie pour l’intérêt des collectivistes. Les collectivistes ne sont pas des anges, mais des hommes. Et l'homme n'est pas collectiviste, mais une personne.

La logique de profit du capitalisme équilibre les comptes, rend responsable et favorise le libre arbitre, l'émancipation personnelle, l'éclosion de ses talents et la prise en main de sa destinée sans faire reposer sa responsabilité, ses revenus ou ses réussites et ses échecs sur les autres ou la collectivité comme le fait le socialisme qui encourage la servitude, la frustration, le mimétisme, la jalousie, ou le déni de sa personnalité. 
Et si le libéralisme.....(en vidéo) https://www.youtube.com/watch?v=MxYQb-WmB3g
 

Je me bat contre les exceptions aux règles générales, les corporations, les castes, le favotitisme ; les droits différenciés, l'interventionnisme, le directivisme, l'iniquité, la solidarité forcée par l'état et les groupes de pression.
Philosophie du libéralisme en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Kn23kokvLRo


 
Suivez mes fils de discussion.
Je fais enrager les gauchistes qui ne supportent pas le capitalisme qui les nourrit. Ils le vivent comme une frustration permanente, et c'est très amusant de les voir patauger dans leurs contradictions en attaques ad hominem et postures pseudo-morales faute d'arguments concrets économiques.

 
Retrouvez les anciens articles sur ce lien : http://www.agoravox.fr/auteur/spartacus-61267
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 12/07/2014
  • Modérateur depuis le 05/03/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 27 4136 1953
1 mois 1 74 29
5 jours 1 16 29
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 375 341 34
1 mois 8 8 0
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Spartacus Spartacus 22 juin 10:05

    @jean pierre


    Ad personnam.....comme à l’habitude.
    Avec 700 sur 750 de votre pseudo en harcèlement ad hominem sur mes commentaires ou articles, peut être devriez vous vous poser la question de votre névrose à uniquement mon égard ?
    Je vous propose d’aller voir un médecin spécialisé pour soigner votre phobie.

    Pour info les test on été réalisés sur les abeilles. C’est bien trop faible pour qu’elle soient touchées.
    C’est décrit dans l’article de nature.
    Ce champignon est déjà un prédateur naturel de certains insectes, il y a juste été ajouté un petit code des gènes du venin de l’araignée pour cibler les prédateurs vecteurs du paludisme...
    Les OGM sont l’avenir...
    Et un « kmer vert » est un personnage qui refuse qu’on utilise et expérimente les OGM. 

  • Spartacus Spartacus 22 juin 09:42

    @Plus robert que Redford
    Il n’existe aucun vaccin contre le paludisme.

    40% de la population mondiale est exposée. C’est énorme. 
    Même si ce ne sera efficace contre seulement 10% des moustiques, en valeur absolue du nombre de personnes sauvées, c’est considérable...

    Et pour pas trop cher. La reproduction d’un champignon se fait naturellement.


  • Spartacus Spartacus 21 juin 16:59

    @Zord
    L’appréhension du changement !...


  • Spartacus Spartacus 21 juin 09:17

    @Zord
    Dans l’état actuel, je vous accorde que la bureaucratie est une grande charge. Mais la France est un cas à part dans le monde. Ne vous basez pas sur votre vécu. 

    L’administratif demandé aux employeurs en France est ubuesque. 
    En France l’entreprise est au service de l’état. Dans mon changement, l’état est au service de l’entreprise, et l’administration est vous conviendrez qu’une facture est plus simple qu’un bulletin de paye.

    Je me souvient encore de ma surprise pour établir un premier bulletin de paye en Angleterre, un ticket de 3 lignes qu’un enfant est capable de réaliser, alors que cette opération en France nécessite un doctorat en droit social. smiley.

    En fait vous n’arrivez pas à vous décoller du postulat actuel du salariat et n’envisagez pas qu’il puisse exister autre chose que le salariat, bien que de l’autre vous ne voulez pas voir que le salariat est le premier vecteur du chômage de longue durée qui fait souffrir nos concitoyens.

    Passer d’une politique de la demande à une politique de l’offre fait que les jobs viennent à vous, en permanence, vous n’avez plus à être un humilié chômeur qui doit passer son temps à « chercher », mais a juste répondre aux sollicitations. Par contre de l’autre vous n’avez plus une rente de statut. Vous êtes payé pour votre job. 

    J’aime bien votre dernière phrase, qui indique que vous devriez « embaucher ». Comme quoi vous comprenez que dans ce monde on passe de passif a responsable.

  • Spartacus Spartacus 20 juin 12:55

    @samuel

    J’aide les gens qui ont un vrai projet.
    Pour trouver de l’argent il faut un business plan. 

    Commencez par monter un projet et faire une étude de marché...
    Pour monter votre boite, faites le point sur vos capacités, sur ce que vous savez faire et ne savent pas faire la majorité. 
    Si vous n’avez pas d’idées allez voir les salons des franchiseurs qui vous proposeront des modèles déjà étudiés.
    Vous pouvez aussi apprendre a monter un dossier de LBO et vous proposer de racheter une entreprise.
    Prospectez et posez des questions autour des entreprises près de chez vous en leur demandant le service qui leur manque et qu’ils seraient prêt a payer pour... Et voyez si cela peut vous servir de base pour démarrer.






Palmarès